Burn after reading

Publié le par Duinhir

Oyez Oyez,
Les frères Cohen récidivent pour un nouveau film déjanté.
Après the big lebowsky, O'Brother, intolérable cruauté et Ladykiller, ce film ne dépareille pas dans la lignée des films déjantés.
Le synopsis, un agent de la CIA semi-loser en noeud papillon joué par John Malkovitch est mis au placard, il décide d'écrire ses mémoires. Suite à de sombres manoeuvres de sa femme, ses notes top secrètes vont se retrouver entre les mains de Linda et Chad deux employés d'un club de sport en manque d'argent. On y trouve Brad Pitt à contre emploi en prof de sport débile et Frances McDormand en femme désespérée d'obtenir ses opérations de chirurgie esthétique.
A cette tambouille déjà hazardeuse, les frères Cohen rajoutent harry Pfarrer (Georges Clooney) flic à la brigade financière affublé de tics et tocs, paranoiaque et priapique. Plongés dans le monde de l'espionnage, en possession d'un CD qui ne vaut pas grand chose, les personnages vont s'auto-détruire dans la plus grande confusions sous les yeux médusés des agents de la CIA.
Le beau Brad

Un film qui patine un peu dans la confusion la plus complète au début mais prends ensuite un rythme. Un film d'espionnage à la fois serieux dans le traitement et drôle au final.
A voir un dimanche soir.


cliquez sur l'affiche pour la fiche allocine

Publié dans cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article