Nouvel an chinois : sous le signe du Boeuf

Publié le par Duinhir

Bienvenue en 4706:

Le 26 janvier 2009 a débuté en Chine l'année du Bœuf de Terre ou l'année 4706 selon le calendrier chinois.

Selon la légende ce calendrier aurait été mis en place par l'Empereur Jaune Huangdi en 2637 av. JC. Le calendrier chinois fonctionne par séquences de 60 ans correspondant aux 12 signes combinés aux 5 éléments. Normalement l'année 2009 du calendrier occidental devrait correspondre à l'année 4647 selon le calendrier chinois et non 4706, il y a une explication que l'on trouve sur internet (voir les liens)

La Chine a adopté le calendrier grégorien en 1912 qui n'a été appliqué à l'ensemble du pays qu'à partir de 1949.
Par convention, l'alignement astronomique qui signale la nouvelle Lune est déterminé à l’observatoire de la Montagne Pourpre à Nankin.

A noter que le terme Nouvel An chinois, abondamment utilisé par les occidentaux révèle un amalgame malheureux puisqu'il occulte ou assimile de fait les autres pays d'Asie célèbrant cet évènement (Viet Nam, Malaysie, Corée du Sud ...). Un peu comme si on appelait le 1er janvier le nouvel an américain



Le défilé du 1er février:
C'est donc dans un froid de canard que nous avons finalement, dimanche 1er février, bravé la foule pour assister au défilé du nouvel an chinois dans le 13° arrondissement de Paris.
Pour y avoir assisté il y a 3 ans, j'ai trouvé assez peu de nouveautés. Mais la magie est toujours au rendez vous. Les costumes et les chars sont sublimes, on se gave de couleurs, on fait chauffer les appareils photos et, en tant que non-initiés aux subtilités des traditions chinoises, on se perd dans les personnages et les concepts représentés, des hommes singes, sont-ce des personnages du voyage vers l'occident. A t-on affaire à un statue d'un immortel taoïste, d'un ancien empereur ou de confucius...?
Une autre constante est la profusion de matériel photographique qu'attire cet évènement. La rue d'Ivry se transforme en un salon de la photographie avec des dizaines de Mega-objectifs et des centaines de reflexes dernier-cris.
Enfin, la foule extremement dense, majoritairement composée de non-asiatiques apporte cette petite touche de désagrément typique à tout évenement parisien.

Quelques photos de l'évènement captés par ma chérie et moi:

Une démonstration d'art martiaux devant un restaurant avant le défilé officiel

Un des lions pratiquant la "danse du lion" devant le même restaurant


Les dragons dans toute leur splendeur

Divers costumes

Les "hommes singes"


Les drapeaux et bannières

L'empereur jaune (peut être...)

Les jeunes filles qui distribuaient des branches de forcicia porte bonheur

Et enfin la star du défilé, le buffle

Un mot d'astrologie asiatique :
Enfin un petit mot d'astrologie chinoise, elle date du VIème siècle et se fonde sur la légende suivante :
Une nuit de Nouvel An, l'Empereur de Jade invita tous les animaux de la terre à lui rendre visite. Seuls, douze d'entre eux obéirent.
L'énergique buffle ouvrit la marche tout le long du chemin, mais il ne s'était pas aperçu que le rat, rusé, s'était perché sur lui. Au moment d'arriver devant l'empereur, le rat sauta devant le buffle et l'empereur le vit en premier.
Arrivèrent ensuite le Tigre souriant, le Chat prudent, l'étincelant Dragon, le sage Serpent, le Cheval talentueux, la Chèvre sensible, le malin Singe, le Coq fier, le Chien fidèle et pour finir le Cochon scrupuleux. En guise de remerciement, Bouddha instaura une année « symbolique » en l'honneur de chacun de ses visiteurs Et il décréta que chaque nouveau-né hériterait désormais des caractéristiques de l'animal de son année de naissance.

D'après l'astrologie vietnamienne l’année du Buffle est une année où l’on travaille dur et la branche Terre Yin est une période de concrétisation.
Une année du buffle de terre est symbole de bon augure. En effet, la terre est l'élément favori du buffle.



sources
pourquoi nous sommes en 4706 et pas en 4647
la traditionnelle page wikipedia
Et un peu d'astrologie vietnamienne et chinoise

Publié dans Niouzes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article