"Saboteur" : jeu de nains, jeu de vilain

Publié le par Duinhir

C'est quand même fou tout ce qu'on peut faire avec quelques bouts de carton imprimés. Conquerir la galaxie, planter des haricots, explorer des donjons ou parcourir les mines en quete d'or... C'est sous terre que nous emmène Saboteur, un jeu de Frederic Moyersoen édité en 2004, ce qui ne nous rajeunit pas. Une sorte de croisement improbable et contre nature entre carcassonne, le mille borne et les loup garous de Thiercelieux. Saboteur se joue en 3 manches rapides dans lesquels chaque joueur se voit affecter un rôle secret. Mineur, ils devront placer des cartes chemin jusqu'au cartes "objectif" pour trouver celle qui contient une pépite d'or. Le ou les saboteurs au contraire devront s'assurer que l'équipe n'atteigne pas l'or avant que tous les joueurs n'aient épuisé leurs cartes. En fonction de l'équipe qui gagne la manche, les saboteurs ou les mineurs se partagent les pépites avec là encore une subtilité perverse. En effet, si les saboteurs gagnent le même nombre de pépites, les mineurs se partagent un nombre de cartes représentant de 1 à 3 pépites en commençant par le mineur ayant trouvé l'or. On peux donc se retrouver en fin de manche devant une lutte pour être le premier à atteindre l'or au bénéfice des saboteurs. En terme de jeu, le plateau se compose d'une carte de départ séparée des cartes d'arrivée par la largeur de 7 cartes. Chaque joueur commence avec de 4 à 6 cartes en main, il doit en poser ou en défausser une par tour et en piocher une, la manche se termine lorsque les nains n'ont plus de cartes ou lorsqu'ils ont trouvé l'or. Parmi les cartes, il y a des cartes chemins qui permettent de progresser dans la mine et des cartes actions. Les actions sont de 4 natures, des cartes de la mines qui permettent de consulter une des cartes objectifs, des éboulement pour détruire des portions de chemins, des cartes "outils cassés" qui permettent de bloquer un adversaire et des cartes réparation d'outils. Ces deux dernier types donnent un gout de mille borne au jeu. Saboteur est un jeu malin, plein d'ambiance, qui se joue en une bonne demi-heure hors explication des règles. Un bon format pour des jeux de pause déjeuner.

Publié dans Jeux de plateau

Commenter cet article

Arnaud 05/05/2011 18:05


Salut Duinhir,
J'ai découvert que tu appréciais jeux de plateau et univers "polar".
Je fignole en ce moment un projet qui réunit les deux...
Si ça te dit de me donner ton sentiment sur la chose, je viens d'en faire un petit blog : http://nykings.unblog.fr/
A bientôt peut-être.
Arnaud